Agrégateur de contenus

10 razones para visitar Valladolid - Seminci

Seminci

La Semaine Internationale de Cinéma de Valladolid (Seminci) est une des principales manifestations cinématographiques du pays et l’événement culturel le plus important de la région, comme le démontre le groupe d’experts qui compose l’Observatoire de la Culture et le Prix Castilla et León des Arts reçu en 2016.

Le festival parie fortement sur le cinéma indépendant et d’auteur, afin de donner un espace aux genres minoritaires et de mettre en avant leur premier film et pour déployer la meilleure sélection de la production nationale. La se célèbre à la fin du mois d’octobre au Théâtre Calderón, son siège, pour les cérémonies, le tapis rouge et les projections de sa section officielle, bien que les projections se déploient sur d’autres théâtres et salles commerciales de la ville.

La Seminci se compose de trois sections principales : la section officielle (dont le meilleur prix parmi la trentaine qu’elle décerne est pour la « Espiga de Oro » au meilleur long métrage, doté de 60.000 euros), Point de Rencontre (dédié au premier et deuxième film d’un auteur) et Temps pour l’Histoire (espace documentaire).

Parallèlement à ces sections, le festival offre un programme thématique dédié aux auteurs reconnus, au pays invité dans chaque édition, à la relation du cinéma avec le vin et aux moments historiques, entre autres.

L’histoire de la Seminci présente un palmarès exemplaire, où figure des cinéastes exceptionnels tels que Federico Fellini, Ingmar Bergman, Françoise Truffaut, Akira Kurosawa, Bernardo Bertolucci, Kim ki-duk, Lars Von Trier, Ken Loach, los hermanos Dardenne, Abbas Kiarostami ou Goran Paskaljevic.

En ce qui concerne le talent national, rares sont les réalisateurs et interprètes de renom qui n’aient pas défilé sur le tapis rouge de la Seminci, parmi eux, Pedro Almodóvar, José Luis Cuerda, Imanol Arias, Aitana Sánchez Gijón, Fernando Fernán Gómez, Carmen Maura, José Luis Garci, Iciar Bollaín, Isabel Coixet ou Fernando Guillén en plus de Pilar Miró, que porte, aujourd’hui, le prix au Meilleur Nouveau Directeur.

La Seminci est née en 1956, associée à la Semaine de Pâques, comme Semaine de Cinéma Religieux de Valladolid. Quatre ans plus tard, elle fut rebaptisée comme Semaine Internationale de Cinéma Religieux et de Valeurs humaines où des films engagés dans les droits de l’homme furent admis. Elle prend son nom actuel en 1973, au moment où la thématique religieuse est supprimée du festival.

Agrégateur de contenus

Agrégateur de contenus

Menu de navigation

Widget tiempo Valladolid

Agrégateur de contenus